La Liberté

Piscine de Bulle: mesures prises contre les incivilités et l'attente à la caisse

Groupes d'adolescents chahuteurs, longues files d'attente et problèmes de propreté dans les vestiaires. La piscine de Bulle a connu un début de saison compliqué. Elle informe avoir pris des mesures pour pallier ces différents problèmes.

La piscine de Bulle a été entièrement rénovée et a rouvert ses installations l'été dernier. © Alain Wicht-archives
La piscine de Bulle a été entièrement rénovée et a rouvert ses installations l'été dernier. © Alain Wicht-archives

CP

Publié le 27.05.2022
Partager cet article sur:

Victime de son succès, la piscine de Bulle a connu un début de saison sur les chapeaux de roues, entraînant une longue attente à la caisse, mais aussi des débordements et des problèmes de propreté dans les vestiaires. 

La ville a donc informé sur son site et sur Facebook qu’elle avait pris différentes mesures pour la suite de l’été. Pour désengorger l’entrée et la caisse unique, un système de scannage de billet QR-Code va être installé d’ici ces prochaines semaines, indique Eric Gobet, conseiller communal chargé des infrastructures. Un lien depuis le site internet de la commune devrait permettre à acheter une entrée. En outre, un deuxième poste de travail à la caisse va être installé «au plus vite» pour les jours de forte affluence. 

Avec les grosses chaleurs, la piscine a connu une affluence inédite pour un mois de mai. En conséquence, les vestiaires ont été mis à forte contribution, entraînant passablement de saleté. Une entreprise de nettoyage a ainsi été engagée pour passer deux fois par jour d’ici à l’engagement de jeunes employés durant l’été. 

Enfin, des groupes d’adolescents quelque peu chahuteurs ont parfois perturbé la bonne cohabitation de tous les usagers de la piscine. Pour pallier cette problématique, la commune de Bulle a décidé d’engager un agent de sécurité les mercredis, samedis et dimanches lorsque la météo est au rendez-vous. «L’agent aura aussi pour mission d’aider les parents et leurs poussettes à ouvrir le portillon à l’entrée», explique Eric Gobet, répondant à une plainte récurrente de la part des jeunes parents. Et la ville de voir si cette mesure peut suffire dans un premier temps.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00