La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Opinion: Quand les somnambules jouent aux échecs

Notre époque fait penser tant à 1914 qu’à 1933. Le rédacteur en chef de La Liberté, François Mauron, commente l’actualité européenne à la lumière d’un trouble passé.

La construction européenne a assuré huit décennies de stabilité et de paix à l’Europe occidentale. © Alain Wicht
La construction européenne a assuré huit décennies de stabilité et de paix à l’Europe occidentale. © Alain Wicht


François Mauron

Publié le 18.06.2024

Temps de lecture estimé : 3 minutes

L’Euro 2024, qui a débuté sur de bonnes bases – notamment pour l’équipe suisse –, offre une bouffée d’oxygène bienvenue aux peuples du Vieux-Continent, passablement chahutés en cette période de troubles. L’agression russe en Ukraine a plongé l’Europe dans un climat étouffant d’insécurité, exacerbé aussi par la sanglante guerre de représailles menée par Israël à Gaza après les attentats du 7 octobre 2023. L’économie, qui déteste les incertitudes, s’est contractée, avec des conséquences sérieuses sur l’emploi.

Comparaison n’est pas raison, heureusement. Mais il est vrai que le contexte politique actuel rappelle les heures qui ont précédé la Première Guerre mondiale. Il suffit de lire l’historien australien Christophe


Les opinions du rédacteur en chef de «La Liberté»

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11