La Liberté

Une autre stratégie est possible

Partager cet article sur:
24.11.2021

Le score de la semaine de la vaccination a été catastrophique. Le 9 novembre, il y a eu 50 personnes au concert à Lausanne et une poignée de vaccinations en quelques heures. On nous assure, y compris au plus haut niveau de la Confédération, que les vaccins sont sûrs et efficaces. Et même que, si tout le monde s’était vacciné en juillet dernier, on serait tous à nouveau libres et délivrés de ce diabolique corona.

C’est quand même difficile à croire. Les mêmes firmes qui claironnaient que leur produit est efficace à plus de 90% affirment maintenant qu’un traitement serait efficace à 89%. Celui de Pfizer est déjà commandé par les Etats-Unis. Même si ce traitement coûte 500 francs, les 27 millions dépensés pour la semaine de la vaccination et ses concerts à 50 personnes permettraient de le garantir (il est simple à administrer) à… 54 000 personnes en Suisse.

Cette stratégie, si elle est mise en parallèle avec un dépistage efficace dans les écoles par exemple et surtout des tests gratuits, mériterait d’être étudiée de plus près. La plus grosse erreur selon moi de notre gouvernement à ce jour a été la fin de la gratuité des tests, qui ont prouvé leur grande efficacité dans de nombreux pays, comme la Corée du Sud, qui a un des taux de mortalité les plus bas.

Les pays superchampions du vaccin renouent tous avec de gros problèmes. D’où en ligne de mire la troisième dose, puis peut-être la quatrième. Stratégie toute vaccinale qui divisera encore plus la société en créant une catégorie de plus: les triples vaccinés. Si je suis double vacciné et que mon certif Covid devient caduc, je serai discriminé par rapport à un triple vacciné. D’où une division encore plus grande.

Daniel Ding, Lentigny

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00