La Liberté

Halte à la numérisation totale!

Partager cet article sur:
27.11.2021

On a pu entendre à la radio qu’une solution à l’élargissement des horaires d’ouverture des bureaux des administrations était la digitalisation, soit diriger les personnes sur les sites internet. Pourtant on sait que beaucoup de personnes (en Belgique, on parle de plus de 40% de la population) ne savent pas ou ne peuvent pas se servir d’internet (connaissances, compétences, maladies, handicap, âge, etc.).

Une numérisation qui grignote nos guichets. Combien d’entreprises et de services s’obstinent à tout mettre sur internet (infos, formulaires de demandes, etc.), jouent les abonnés absents, éliminent des services aux guichets, les rendent payants ou n’y octroient pas les réductions offertes, elles, sur internet.

Pourtant chaque personne est un client potentiel. L’information et les services aux guichets permettent à beaucoup de gens de rester autonomes. De plus, je vis ce renvoi continuel à internet comme une violence sociale qui équivaut à un rejet: «Débrouille-toi!» Pour quels effets? A la longue, un désintérêt de l’autre comme personne s’instaure: l’autre ne devient plus qu’un clic sur un site.

Utilisons ces guichets (administrations, postes, banques, caisses, magasins, etc.) afin qu’ils subsistent pour ceux qui en ont besoin. Et nous sauverons ainsi les places de travail qui y sont liées.

Chers politiciens, merci de défendre tous vos concitoyens dans l’organisation de notre société. La Suisse a toujours pris soin de ses minorités. Restons fidèles à cet élément essentiel, gage de paix sociale dans notre pays. Ne démantelons pas ce qui nous permet de vivre ensemble!

Anne Spadafora, Autigny

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00