La Liberté

Forum/Courrier des lecteurs

De l’antisémitisme, suite…

Pierre Voélin, Fribourg

Publié le 07.12.2023

Temps de lecture estimé : 1 minute

Nous sommes fatigués du Juif – encore lui, toujours lui –, cependant voudrions-nous rester aveugles sur le mode des protestataires dans les campus américains? Et ne pas voir que «le Juif est chacun de nous» depuis l’instant où n’importe quel camp d’extermination, en Pologne ou ailleurs, a ouvert ses portes sur un spectacle immonde, un spectacle d’épouvante, insoutenable?

De cet instant date la chosification intégrale d’un être humain, non pas fantasmée, mais réalisée sur un mode industriel. Un crime si énorme qu’il en est devenu invisible, on ne le sait que trop en ce moment. Crime qui a permis que les Juifs du monde entier retrouvent une patrie. Même si nous n’avons pas d’images, et pour cause, chacun de nous, au plus intime de soi, comprend ce qui est en jeu ici: la vie humaine sans plus aucune espèce de signification.

Ce qu’a perpétré le Hamas le 7 octobre, l’envoi de missiles à partir de ces fiefs au sud de la bande de Gaza, en Palestine, des atrocités au-delà de l’imaginable, est un nouvel accomplissement de l’ordre et de la volonté nazis, par-delà la fin d’Hitler et de l’hitlérisme. Il suffit de transposer. Plus loin, bien plus loin que l’absurde et scandaleuse politique d’un Netanyahou et de ceux qui l’ont suivi, et veulent le suivre.

Passer d’un slogan à l’autre, de «Mort aux Juifs» à «Mort à Israël», n’illustre que notre cécité criminelle. Comment soutenir une cause palestinienne, la création d’un état souverain, devant qui jure votre mort, et seulement votre mort? Et pourtant!

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11