La Liberté

Guin n’a pas su tenir son os

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Il a manqué un tout petit rien à Samantha Cash et aux Power Cats pour aller en finale de la Coupe de Suisse. © Charles Ellena
Il a manqué un tout petit rien à Samantha Cash et aux Power Cats pour aller en finale de la Coupe de Suisse. © Charles Ellena
Partager cet article sur:
24.02.2020

Les Power Cats ont eu trois balles de match face à Sm’Aesch, mais elles ont laissé filer la finale (2-3)

Patrick Biolley

Volleyball » A quoi se joue une finale? A un ballon à quelques centimètres de la ligne, à un autre qui flirte avec le filet ou un bloc pas assez maîtrisé. La dramaturgie peut être terrible et elle l’a été pour les Power Cats hier soir. Après deux heures d’une âpre bataille contre Sm’Aesch, les Singinoises se sont inclinées 2-3 dans leur fief du Leimacker en demi-finale de Coupe de Suisse. Pire que cela, après avoir mené 2-0, elles ont encore eu trois balles de match dans le tie-break avant de voir Madlaina Matter enchaîner quatre services de haute qualité.

Les supporters ont pu emporter avec eux leurs espoirs alors que certaines joueuses n’ont pu contenir leurs larmes. «C’est extrêmement dur. D’un point de vue émotionnel, c’est la pire des défaites», souffle Dario Bettello. «La finale nou

Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00