La Liberté

Le fol été de Novak Djokovic

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Même sans public, Novak Djokovic ne déroge pas à sa célébration d'après-match. Keystone
Même sans public, Novak Djokovic ne déroge pas à sa célébration d'après-match. Keystone
Partager cet article sur:
04.09.2020

Grandissime favori de l’US Open, le N°1 mondial a multiplié les maladresses. Son image en a pâti

Pierre Salinas

Tennis » A quatre reprises pour autant de tribunes, il lève la tête vers le ciel puis fait mine d’ouvrir son cœur, que ses deux bras tendus offrent aux spectateurs. Une façon de les remercier pour leur soutien. Mais la scène est surréaliste, presque absurde, car de public, à New York, il n’y a pas.

Mercredi encore, au terme de sa victoire au 2e tour de l’US Open face à Kyle Edmund (ATP 44), Novak Djokovic (ATP 1) n’a pas dérogé à son rituel d’après-match, une célébration qui rappelle celles de Gaël Monfils, Andre Agassi ou Maria Sharapova mais que Nick Kyrgios, poil à gratter australien qui dégaine plus vite que son ombre sur les réseaux sociaux, juge trop artificielle pour ne pas être hypocrite.

A contre-courant

Novak Djokovic, on aime ou on n’aime pas, on adore ou on adore détester.

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00